Perçues comme des outils de détournement de deniers publics, de fraude ou encore d’autres vices financiers, les sociétés offshores ont un côté important. Surtout si celles-ci sont créées dans les pays comme Hong-Kong,  Singapour et autres. A travers cet article, nous vous apportons des informations importantes sur lesdites sociétés offshores.

Qu’est-ce que c’est un offshore ?

Encore connues sous le nom d’un paradis fiscal, les sociétés offshores sont des entreprises créées dans un État. Les acteurs de ces sociétés ne réalisent pas forcément à travers celles-ci des activités commerciales ou économiques. Elles sont contrôlées par des citoyens d’autres pays pour en profiter de nombreux avantages.

A découvrir également : Création d'un site web : Les meilleures pratiques et les étapes essentielles

Quelles sont les conditions pour la création d’une société offshore?

Pour créer un offshore, vous devez remplir des conditions à savoir. Au nombre de celles-ci :

·        Il faudrait savoir que les directeurs de la société ne doivent pas être résident du pays choisi pour la création de l’offshore,

Cela peut vous intéresser : Comment pouvez-vous bien établir un plan de marchéage ?

·         l’entreprise n’est pas capable de commercialiser quoi que ce soit ou d’user d’une main d’œuvre de la localité.

 

Quelles sont les juridictions qui favorisent la création des sociétés offshore (Hong Kong, Andorre, etc…)?

Le Fond monétaire international a su choisir sur des critères déterminés plusieurs pays pour des êtres des centrales offshores. Au nombre de ces pays, on peut citer des juridictions telles que le, Hong Kong, l’Andorre, Panama, la Suisse et aussi beaucoup d’autres. Il faut noter que chaque pays permet aux entrepreneurs de profiter de plusieurs avantages. Toutefois, il est nécessaire d’avoir des renseignements en fonction de ce que l’on veut comme une juridiction.